Navigation

  • : Le Sot L'y Laisse
  • : Mon blog s'adresse à tout le monde, amateurs de cuisine débutants ou confirmés, mais également à mes élèves et étudiants. On y trouve à la fois des techniques culinaires comme des recettes, des conseils, des astuces... faut fouiller !
  • Contact

Profil

  • CScrim
  • Professeur de cuisine, mon blog s'adresse à tout le monde, amateurs de cuisine et de pâtisserie, débutants ou confirmés, mais également à mes élèves. On y trouve des techniques culinaires comme des recettes, des conseils, des astuces...
  • Professeur de cuisine, mon blog s'adresse à tout le monde, amateurs de cuisine et de pâtisserie, débutants ou confirmés, mais également à mes élèves. On y trouve des techniques culinaires comme des recettes, des conseils, des astuces...

Contacter l'auteur

Rechercher

Visiteurs

   visiteuse(s) ou visiteur(s) en ce moment
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 06:14

FiletRascasseSceBasilic16

Voilà une recette pas trop compliquée pour profiter des premières fèves. Les champignons boules de neige sont de la même famille que les champignons de Paris. Ils sont légèrement anisés, ils se marient bien avec le poisson et ici avec la sauce.

ChampignonsBouleNeige02

Les boules de neige ou Agarics des jachères

__________

INGREDIENTS :

Pour deux personnes

La racasse :

  • 0.350 à 0.400 gr de filet de rascasse bien épais
  • un peu d'huile d'olive

Les coques :

  • 0.300 kg de coques
  • 0.040 L de vin blanc
  • une petite échalote
  • 1 petite branche de persil

Les fèves :

  • 0.800 kg de fèves
  • du gros sel
  • un peu de beurre

Les boules de neige :

  • 0.150 kg de petits champignons boules de neige
  • 0.020 kg de beurre
  • 1 petite échalote

La sauce :

  • Le jus de cuisson des coques
  • 0.100 L de crème liquide
  • 1 botte de basilic
  • 0.010 kg de beurre

__________

RECETTE :

Les coques :

  • Mettre à tremper les coques dans de l'eau bien froide avec une poignée de gros sel, bien mélanger pour dissoudre le sel et laisser reposer pendant environ une demi heure sans les toucher pour que les coques s'ouvre et rejettent une partie de leur sable.
  • Eliminer les coques qui flottent à la surface.
  • Sortir les coques de leur eau à la main en prenant soin de laisser le sable au fond du récipient.
  • Remettre à tremper dans de l'eau froide avec du sel et répéter l'opération si besoin.

Remarque : certains professionnels vendent des coques déjà en grande partie débarassées de leur sable.

  • Ciseler l'échalote comme indiqué en cliquant ici.
  • Réunir dans un récipient de cuisson l'échalote, la branche de persil, le vin et les coques.
  • Cuire à couvert pendant 5 à 7 minutes et à feu modéré, remuer de temps en temps pendant la cuisson.
  • Décanter les coques, filmer, laisser refroidir et réserver au frais.
  • Passer le jus de cuisson des coques au chinois étamine (grille fine). Réserver.

__________

Les fèves :

__________

La sauce :

  • Faire réduire le jus de cuisson des coques.
  • Ajouter la crème et réduire à nouveau.
  • Ajouter le basilic effeuillé.
  • Mixer au blender ou à l'aide d'un mixer plongeant.
  • Passer au chinois étamine.
  • Monter au beurre, c'est ajouter le beurre et effectuer un mouvement de va et vient pour que le beurre se disperse en très fines gouttelettes dans la sauce. On peut s'aider d'un fouet si l'on ne maîtrise pas le geste.
  • Réserver au bain marie à couvert.

__________

Les champignons boules de neige :

  • Tailler les champignons en deux ou en quatre selon grosseur.
  • Ciseler l'échalote comme indiqué en cliquant ici.
  • A feu modéré, les sauter au beurre jusqu'à coloration brun clair.
  • Baisser le feu, ajouter l'échalote ciselée et finir de cuire à feu doux quelques instants.
  • Réserver au chaud.

__________

La racasse :

  • Parer le filet si besoin et désarêter, tailler en deux portions.
  • A feu vif colorer les filets, côté peau en premier.
  • Finir la cuisson au four pendant 7à 8 mn au four à 160°.

__________

Finition et dressage :

  • Ajouter les fèves aux champignons et les remettre en température à feu doux quelques minutes. Juste avant de servir ajouter les coques.
  • Dresser un peu de sauce dans les assiettes et le restant en saucière.
  • Au centre dresser la poêlée et poser dessus la rascasse.
  • Décorer avec un peu de basilic.

__________

FiletRascasseSceBasilic11.JPG FiletRascasseSceBasilic09.JPG
FiletRascasseSceBasilic07.JPG FiletRascasseSceBasilic15.JPG

Pavé de rascasse sur poêlée d'agarics, fèves et coques, sauce basilic...

__________

 

Partager cet article

29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 10:20

Voilà une idée pour les fêtes de Pâques, "désosser et ficeler une épaule d'agneau en melon", technique publiée l'an dernier.

DesosserEpauleFicelerMelon52.JPG

Il y a quelques temps je suis allé aux Olympiades des Métiers des Pays de la Loire pour soutenir un de mes étudiants qui concourait dans la catégorie cuisine. D'ailleurs encore toutes mes félicitations puisqu'il a fini premier ! A côté du concours cuisine, il y avait les candidats dans la catégorie boucherie qui avaient, entre autre, à désosser et ficeler une épaule d'agneau en melon, j'en ai profité pour prendre un cours !

__________

INGREDIENTS :

  • 1 épaule d'agneau
  • une bande de barde de lard d'environ 8 cm de largeur et de 50 de longueur.

__________

MARCHE A SUIVRE :

Oter l'omoplate :

DesosserEpauleAgneau12 DesosserEpauleAgneau13
DesosserEpauleAgneau14
  • Commencer par dégraisser et éliminer les parties sanguinolentes.
DesosserEpauleAgneau16 DesosserEpauleAgneau17
  • Repérer avec le pouce l'articulation de l'omoplate avec l'humérus.
  • Pratiquer une incision à partir de l'articulation et au centre de l'omoplate.
DesosserEpauleAgneau18 DesosserEpauleAgneau19
DesosserEpauleAgneau20 DesosserEpauleAgneau21
  • Passer la lame du couteau de chaque côté de l'incision en plaquant bien la lame du couteau sur l'omoplate.
DesosserEpauleAgneau22 DesosserEpauleAgneau23
DesosserEpauleAgneau27 DesosserEpauleAgneau28
  • Avec la pointe du couteau, dégager les chairs sur les bords de l'omoplate.
  • Tailler les chairs et tendons autour de l'articulation de l'omoplate avec l'humérus.
DesosserEpauleAgneau24 DesosserEpauleAgneau26
  • Passer la lame du couteau sous chaque côté de l'omoplate, jusqu'à ce que la lame rencontre la protubérance osseuse situé sous l'os.
DesosserEpauleAgneau29 DesosserEpauleAgneau30
DesosserEpauleAgneau31 DesosserEpauleAgneau32
  • Gratter l'os au niveau de la protubérance, puis inciser les tendons qui rattachent encore l'os à l'épaule.

Commencer à désosser l'humérus :

DesosserEpauleFicelerMelon13 DesosserEpauleFicelerMelon15
  • Avec la pointe du couteau, commencer à dégager la tête de l'humérus côté omoplate, en coupant les nerfs et les chairs tout autour.

Désosser le cubitus :

DesosserEpauleFicelerMelon01 DesosserEpauleFicelerMelon02
  • Pratiquer une incision tout autour de l'extrémité du cubitus. Gratter les chairs pour dégager l'os.
  • Inciser les chairs tout le long du cubitus, côté intérieur de l'épaule.
DesosserEpauleFicelerMelon03 DesosserEpauleFicelerMelon04
DesosserEpauleFicelerMelon05
  • Glisser la lame du couteau de part et d'autre de l'os pour détacher les chairs.
  • Puis passer la lame sous l'os.
DesosserEpauleFicelerMelon06 DesosserEpauleFicelerMelon07
DesosserEpauleFicelerMelon08
  • Finir de gratter l'os pour dégager les chairs jusqu'à la jointure avec l'humérus.
  • Dégager les chairs tout autour de la tête de l'os du cubitus au niveau de l'articulation avec l'humérus.
DesosserEpauleFicelerMelon09 DesosserEpauleFicelerMelon10
DesosserEpauleFicelerMelon11 DesosserEpauleFicelerMelon12
  • Finir de tailler les tendons et les nerfs qui rattachent les deux os.

Finir de désosser l'humérus :

DesosserEpauleFicelerMelon16 DesosserEpauleFicelerMelon18
DesosserEpauleFicelerMelon19
  • Avec la pointe du couteau, dégager la tête de l'humérus côté cubitus, en coupant les nerfs et les chairs tout autour.
  • Glisser la lame du couteau le long de l'humérus pour dégager les chairs.
DesosserEpauleFicelerMelon22 DesosserEpauleFicelerMelon23
DesosserEpauleFicelerMelon24
  • Pour éliminer l'humérus le tenir par une des extrémités et tirer dessus en tournant.

Remarque :

  • C'est là où réside la différence avec mon précédent article sur le désossage de l'épaule d'agneau. L'humérus est désossé sans inciser les chairs côté intérieur de l'épaule, ce qui est légèrement plus délicat.

Finition avant ficelage :

DesosserEpauleFicelerMelon25 DesosserEpauleFicelerMelon26
  • Eliminer tous les parties nerveuses apparentes partout où cela est possible.
DesosserEpauleFicelerMelon27 DesosserEpauleFicelerMelon28
DesosserEpauleFicelerMelon29 DesosserEpauleFicelerMelon32
  • Faire de même avec toutes les parties graisseuses, sanguinolentes et les parties où les chairs seraient trop sèches comme en périphérie de l'épaule.
DesosserEpauleFicelerMelon30 DesosserEpauleFicelerMelon31
DesosserEpauleFicelerMelon33
  • Eliminer l'estampille sanitaire si elle est présente.
  • Ici en rédigeant l'article, je m'aperçois que je n'ai pas ôté le parchemin, c'est à dire la peau très fine qui recouvre l'épaule. Pour plus de précisions, cliquer ici.

Le ficelage :

DesosserEpauleFicelerMelon34 DesosserEpauleFicelerMelon35
DesosserEpauleFicelerMelon36
  • Positionner l'épaule désossée côté intérieur vers soi.
  • Replier les chairs vers l'intérieur de façon à façonner une pièce ronde.
DesosserEpauleFicelerMelon37
DesosserEpauleFicelerMelon38 DesosserEpauleFicelerMelon39
  • Retourner l'épaule côté peau vers soi.
  • L'entourer avec la barde de lard en la faisant se chevaucher sur 4 à 5 cm. Couper l'excédent.
DesosserEpauleFicelerMelon40 DesosserEpauleFicelerMelon41
DesosserEpauleFicelerMelon42 DesosserEpauleFicelerMelon43
  • Ficeler l'épaule en croix à huit reprises en serrant sans excès et en essayant de former des quartiers réguliers.

__________

EpauleMelon
DesosserEpauleFicelerMelon44.JPG
DesosserEpauleFicelerMelon48.JPG DesosserEpauleFicelerMelon52-copie-1.JPG

Epaule d'agneau désossée et ficelée en melon...

DesosserEpauleFicelerMelon55.JPG DesosserEpauleFicelerMelon56.JPG

Sinon la bête a fini rôtie !

__________


Partager cet article

26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 06:27

CremeFouetteeChantilly32.jpg

En publiant cette technique, je réponds à plusieurs d'entre vous qui m'ont demandé des précisions sur la crème chantilly. J'en profite pour rappeler que la crème chantilly est de la crème fouettée à laquelle on va ajouter du sucre. Il est possible d'utiliser du sucre glace ou du sucre semoule. Pour la crème fouettée et donc pour la crème chantilly, il est important de maintenir le matériel employé bien froid et d'utiliser de la crème bien froide.

__________

INGREDIENTS :

  • 0.200 L de crème liquide à
  • 0.025 à 0.030 de sucre

Remarque :

  • Utiliser de la crème avec un taux de matière grasse supérieur ou égal à 30%.
  • La quantité de sucre varie en fonction de l'utilisation que l'on va faire de la crème chantilly.
  • On peut aromatiser la crème chantilly avec de l'extrait de vanille que l'on ajoutera à la fin des techniques ou de graine de gousse de vanille que l'on va ajouter au début de la technique. Ou plus simplement d'utiliser du sucre vanillé.
  • Il est possible d'utiliser de la crème fraîche épaisse, dans ce cas, il faut la détendre avec environ 10% de lait.

__________

1ère TECHNIQUE A LA MAIN & SUCRE GLACE :

  • Placer au frais un cul de poule ou un saladier un peu plus petit que le récipient qui va servir de bain marie.
CremeFouetteeChantilly01 CremeFouetteeChantilly02
  • Tamiser le sucre glace.
CremeFouetteeChantilly03 CremeFouetteeChantilly05
  • Dans une calotte ou un saladier, disposer de la glace pilée, ou des glaçons avec un peu d'eau.
  • Placer le cul de poule ou le saladier sur la glace pilée ou les glaçons.
  • Ajouter la crème bien froide.

Remarque :

  • Si vous utilisez de la glace pilée pas besoin de mettre d'eau.
  • Pour les glaçons, les laisser dans le bac à glaçons s'il est suffisamment petit pour loger dans le fond du récipient. C'est plus stable et donc plus pratique pour fouetter la crème.
CremeFouetteeChantilly06 CremeFouetteeChantilly08
   
CremeFouetteeChantilly10
  • Fouetter la crème de façon régulière.

Remarque :

  • Effectuer un mouvement souple du poignet, sans forcer et en évitant de trop "frapper" les parois avec les branches du fouet. Cela évite de se fatiguer trop rapidement.
  • Pour être plus efficace et surtout au début, il est possible de pencher légèrement le récipient.
CremeFouetteeChantilly11-copie-1.JPG
CremeFouetteeChantilly13
CremeFouetteeChantilly14 CremeFouetteeChantilly15
  • Continuez à fouetter jusqu'à la texture désirée.
  • A ce stade on obtient de la crème fouettée que l'on peut assaisonner, à laquelle on peut ajouter des herbes ciselées ou hachées, du jus de citron... et l'utiliser pour une préparation salée.

Remarque :

  • Sur la photo en haut à droite, la texture est dite crémeuse, elle est utile quand on a besoin de la crème pour réaliser un appareil. C'est à dire que l'on va l'associer à un autre ingrédient ou préparation. Si la crème est trop ferme ou trop serrée, l'appareil risquerai de ne pas être homogène.
  • Sur la photo en bas à droite, la texture est plus ferme et la crème peut presque être dressée à la poche à douille.
CremeFouetteeChantilly16 CremeFouetteeChantilly17
CremeFouetteeChantilly18 CremeFouetteeChantilly19
  • Ajouter le sucre glace et mélanger en effectuant un mouvement circulaire avec le fouet de façon plus ou moins énergique en fonction de la texture désirée.

Attention :

  • A ce stade, si l'on travaille trop la crème elle risque de commencer à se transformer en beurre.
CremeFouetteeChantilly20 CremeFouetteeChantilly21
  • A l'aide d'une maryse, corner les parois du récipient et lisser la surface.
  • Réserver au frais.

__________

2ème TECHNIQUE AU BATTEUR & SUCRE SEMOULE :

Pour les petites quantités, l'emploi du batteur n'est pas forcément plus efficace qu'à la main car il n'y a pas assez de matière en contact avec les branches du fouet. Quoiqu'il en soit avant d'utiliser le batteur il est préférable de maîtriser la technique à la main.

  • Mettre la cuve et le fouet du batteur au congélateur pendant 20 à 30 minutes
CremeFouetteeChantilly22 CremeFouetteeChantilly23
CremeFouetteeChantilly24
  • Mettre le sucre semoule dans la cuve du batteur.
  • Ajouter la crème bien froide et le fouet.
  • Fouetter à vitesse modérée.
CremeFouetteeChantilly27 CremeFouetteeChantilly28
CremeFouetteeChantilly29 CremeFouetteeChantilly30
  • Fouetter la crème jusqu'à la texture désirée.
  • Corner les parois du récipient et lisser la surface.
  • Réserver au frais.

Remarque :

  • Avant utilisation, il est parfois nécessaire de donner un coup de fouet si la crème s'était quelque peu relâchée au frais.
  • Attention quand on n'a pas l'habitude, il faut surveiller la texture de la crème régulièrement car au batteur les choses vont plus vite. Le risque que la crème se transforme en beurre est donc plus important.
  • On peut mettre en oeuvre la technique au batteur et utiliser du sucre glace et vice versa.

__________

 

Partager cet article

22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 06:32

PotAuFeuCanard50

Pot au feu de canard...

Tout d'abord, je tiens à vous remercier pour vos commentaires et messages de soutien, sincèrement j'aurai du mal à répondre à tout le monde. Merci également pour tous les soutiens reçus sur les réseaux sociaux qui ont permis que cette histoire soit connue du plus grand nombre.

 

Après concertation avec Isa-Marie du blog "Grelinette et cassolettes", qui était dans le même cas que moi pour la même émission, et plusieurs contacts avec des responsables de M6 et 100% Mag, nous avons trouvé une issue favorable à cet incident regrettable. J'ai donc accepté les excuses de M6 et nous nous sommes mis d'accord avec 100% Mag pour un dédommagement sur la base du coût du marché pour la vente d'une photo, ni plus, ni moins.

 

J'insiste sur le "ni plus, ni moins" car ce n'était pas pour moi une question d'argent mais une question de principe. Celles et ceux qui me suivent et me connaissent, savent que je ne suis pas un adepte des "modes culinaires" et encore moins un adepte du "buzz en tout genre". Au delà de la loi, qu'elle soit bien faite et/ou bien interprétée ou non, il y a parmi les blogueuses et les blogueurs sérieux et respectueux des règles non écrites que tout le monde s'applique à suivre, citer ses sources en fait partie...

__________

 

Partager cet article

17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 08:03

M6-Pot-au-feu-de-canard.jpg

La semaine dernière 100% Mag diffusait un reportage sur les pots au feu dans lequel apparassait une photo de pot au feu de canard prise sur mon blog sans mon autorisation. Comme beaucoup de blogueurs culinaires ce n'est pas la première fois que je me fais plagier, mais c'est la deuxième fois que je me fais plagier par une chaine de télévision.

Mon sang n'a fait qu'un tour et comme tout se négocie en ce bas monde, j'ai donc envoyé un mail aux services juridiques de M6 en leur demandant ce qu'ils comptaient faire pour me dédommager. Bien entendu je ne me faisais pas trop d'illusions, mais m'attendais quand même à quelques plates excuses, et bien non et voilà leur réponse :

 

"Monsieur,

Nous avons bien reçu votre courriel daté de ce jour dans lequel vous nous indiquez qu’un reportage de l’émission 100% Mag du 13 mars 2013 diffusé sur la chaine M6 reproduit une photographie, capture d'écran de votre blog "Le Sot L'y Laisse" à l’adresse http://lesotlylaisse.over-blog.com/article-pot-au-feu-de-canard-63185109.html.

Vous sollicitez à ce titre le paiement d’une indemnité pour l’utilisation de cette photographie.

Tout d’abord, nous vous précisons que la société METROPOLE TELEVISION, éditrice de la chaine M6, n’est pas la productrice du reportage « Pot au feu : découvrez les meilleures recettes » mais en a acquis les droits d’exploitations auprès de son producteur délégué, la société X , laquelle lui garantit la jouissance paisible de son exploitation.

 

Ensuite et tout état de cause, nous attirons votre attention sur le fait que le Code de la Propriété Intellectuelle prévoit en son article L. 111-1 que la protection au titre du droit d’auteur nécessite une création intellectuelle propre à son auteur, reflétant sa personnalité par ses choix artistiques. La jurisprudence apprécie ses choix artistiques notamment au regard de l’angle de la prise de vue, le jeu des ombres et de la lumière, le cadrage…

Or, ladite photographie ne présente à notre sens aucune créativité susceptible de répondre aux critères précités (le cadrage n’est pas recherché, les lumières ne sont que le reflet du milieu ambiant) ; de sorte que le producteur du reportage n’avait pas à vous solliciter en amont de la diffusion pour obtenir l’autorisation de reprendre votre photographie.

Enfin, et sans que cela constitue une reconnaissance du bien-fondé de vos affirmations, nous vous informons transmettre votre réclamation à la société X.

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur, à l’expression de nos salutations distinguées.

Direction Juridique - Groupe M6"

PotAuFeuCanard50

Pour la recette dudit pot au feu, cliquer ici

 

Je vous laisse apprécier le ton utilisé et le fameux texte de loi qui laisse la porte ouverte à tous les abus. Maintenant si "ladite photographie ne présentait aucune créativité susceptible de répondre aux critères précités", je me demande pourquoi elle a été choisie, volée...

__________

 

Partager cet article

18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 16:24

CremeDieppoise65

Pour compléter mon article sur la classification des potages et soupes, voilà la crème Dieppoise que nous faisons parfois faire à nos élèves. Elle se compose de blanc de poireaux, de champignons qui sont cuits dans du fumet et du jus de moules liés avec un roux blanc. En finition elle est crémée et additionnée de moules et crevettes décortiquées.

Pour la recette, je l'ai prise dans le livre "La cuisine de référence" de Michel Maincent aux éditions BPI, page 516 (ancienne version).

A0ClassificationPotagesSoupes01

La classification des potages et soupes...

__________

INGREDIENTS :

Pour 4 personnes

Les moules marinière :

  • 0.500 kg de moules de bouchot
  • 0.020 kg de beurre
  • 0.020 kg d'échalotes
  • 0.050 L de vin blanc
  • 5 à 6 branches de persil

La crème :

  • 0.050 kg de beurre
  • 0.100 kg de blanc de poireaux
  • 0.100 kg de parure de champignons ou champignons de Paris
  • 0.050 kg de farine
  • 0.900 à 1 L de fumet de poisson
  • le jus de cuisson des moules
  • 0.100 L de crème
  • les moules décortiquées
  •  0.080 kg de crevettes roses décortiquées

Remarque :

  • Dans la recette de base il est prévu de la crème double, ici j'ai utilisé de la crème liquide.

__________

RECETTE :

GratterLaverMoules3 GratterLaverMoules4
MoulesMarinière01 HacherPersil02
MoulesMarinière03 MoulesMarinière06
  • A feu doux, faire fondre la moitié du beurre dans un sautoir ou une russe (casserole).
  • Ajouter l'échalote ciselée, suer à feu doux et à couvert.
MoulesMarinière09 MoulesMarinière11
MoulesMarinière12
  • Hors du feu, ajouter les moules et la moitié du persil haché.
  • Ajouter le vin blanc, mélanger avec une spatule.
  • Remettre le récipient de cuisson sur le feu, cuire à feu vif et à couvert pendant environ 5 minutes.
  • Remuer pendant la cuisson.

Pour plus de précisions sur la cuisson marinière, cliquer ici.

   
CremeDieppoise02 CremeDieppoise03
  • A l'aide d'une écumoire débarrasser les moules dans un saladier ou une calotte.
  • Filmer et laisser refroidir.
CremeDieppoise04 CremeDieppoise05
CremeDieppoise06
  • Passer le jus de cuisson des moules au chinois étamine.
  • Le laisser reposer et transvaser doucement dans un récipient en éliminant le sable.
CremeDieppoise08 CremeDieppoise09
CremeDieppoise10
  • Emincer très finement le blanc de poireau.
CremeDieppoise11 CremeDieppoise12
CremeDieppoise13
  • Emincer finement les champignons.
CremeDieppoise14 CremeDieppoise15
CremeDieppoise16 CremeDieppoise17
  • Faire fondre le beurre à feu doux.
  • Ajouter le poireau et les champignons.
  • Mélanger et suer à feu doux et à couvert.
CremeDieppoise18 CremeDieppoise19
  • Ajouter la farine et mélanger.
CremeDieppoise20 CremeDieppoise21
CremeDieppoise22 CremeDieppoise23
  • Cuire le roux à feu doux pendant 3 à 4 minutes.
  • Faire refroidir le roux, ici pour aller plus vite j'ai mis le récipient de cuisson dans de l'eau froide.
CremeDieppoise07 CremeDieppoise24
  • Ajouter le jus de cuisson des moules au fumet de poisson.
  • Porter le tout à ébullition.
CremeDieppoise25 CremeDieppoise26
CremeDieppoise27 CremeDieppoise28
CremeDieppoise29 CremeDieppoise30
  • Ajouter un peu de fumet bouillant et mélanger jusqu'à ce que le roux ait absorbé tout le liquide.
  • Quand le mélange est homogène ajouter à nouveau du fumet, puis détendre progressivement le mélange avec le fumet tout en remuant.

Remarque :

  • On procède ici comme pour une béchamel en ajoutant progressivement le fumet pour éviter les grumeaux.
CremeDieppoise32 CremeDieppoise33
  • Porter à ébullition sans cesser de remuer.
  • Cuire à frémissement pendant 35 minutes environ, tout en remuant de temps en temps.
CremeDieppoise36 CremeDieppoise37
CremeDieppoise35 CremeDieppoise38
  • Pendant la cuisson du potage, décortiquer les crevettes et les tailler si besoin.
  • Décortiquer les moules.
  • Réunir les moules et les crevettes dans une calotte avec un peu de jus de cuisson des moules et filmer
  • Une dizaines de minutes avant de servir remettre en température au bain marie.
CremeDieppoise39 CremeDieppoise40
CremeDieppoise41 CremeDieppoise42
  • Passer le potage au chinois étamine en foulant fortement avec un pochon (petite louche).

CremeDieppoise43

CremeDieppoise44
  • Ajouter la crème dans le potage et porter à ébullition.
  • Réserver au bain marie à couvert.

__________

  • Dresser les moules et les crevettes dans les assiettes.
  • Ajouter la crème bien chaude.
CremeDieppoise50.JPG CremeDieppoise53.JPG
CremeDieppoise48.JPG CremeDieppoise51.JPG

Crème Dieppoise...

__________

Partager cet article

12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 18:14

PainDeMie85

Comme c'était la première fois que je faisais du pain de mie, j'en ai profité pour tester deux recettes. La première c'est celle qui était livrée avec le moule à pain de mie que j'ai acheté et la deuxième elle est un peu "bidouillée" en fonction de ce que j'ai lu ici et là et des conseils de mon collègue de pâtisserie. Ce qui manque dans la plupart des recettes c'est la quantité de pâte à mettre dans les moules. En jouant sur cette quantité, je pense que l'on peut jouer sur la texture de la mie à quantité de levure égale.

__________

INGREDIENTS

Pour un moule de 25 cm de longueur sur 7 cm de hauteur

 

INGREDIENTS

RECETTE 1

RECETTE 2

     
  • Farine
  • Levure
  • Beurre
  • Lait
  • Sel
  • Sucre 
  • Eau
  • 0.500 kg
  • 0.020 kg
  • 0.050 kg
  • 0.200 L
  • 0.010 kg
  • 0.020 kg
  • 0.100 kg
  • 0.350 kg
  • 0.014 kg
  • 0.035 kg
  • 0.195 kg
  • 0.007 kg
  • 0.010 kg
  • Pas d'eau
     

Remarques :

  • Dans la deuxième recette, il n'y a pas d'eau et le lait est à peser. J'ai pris du lait demi écrémé.
  • Pour la première recette on obtient environ 2 x 450 gr de pâte et pour la deuxième 610 gr.
  • Dans le premier cas on obtient un pain de mie plus léger, avec une mie moins serrée et dans le deuxième cas la mie est donc un peu plus serrée et plus moelleuse.

__________

RECETTE :

PainDeMie06 PainDeMie10
PainDeMie11
  • Emietter la levure dans le lait légèrement tiède, ici j'utilise un bain marie avec un peu d'eau chaude car le lait sortait du frigo.
  • Remuer avec un fouet.
PainDeMie07 PainDeMie08
PainDeMie09
  • Tailler le beurre en parcelles et le faire fondre à feu très doux ou au bain marie.
  • Réserver dans un récipient pour éviter qu'il soit trop chaud.
PainDeMie01 PainDeMie03
PainDeMie04 PainDeMie05
  • Mettre le sel et le sucre dans le fond de la cuve du batteur.
  • Tamiser la farine directement dans la cuve.
  • Disposer la farine en fontaine.
PainDeMie12 PainDeMie13
PainDeMie14 PainDeMie16
  • Ajouter l'eau (pour la première recette), le beurre fondu froid, le mélange lait/levure.
  • Fixer le crochet.
PainDeMie17 PainDeMie18
PainDeMie20 PainDeMie27
PainDeMie22 PainDeMie24
  • Pétrir la pâte pendant 10 minutes sur vitesse mini sur le Kenwood, vitesse la plus lente.
  • A la fin la pâte doit s'enrouler autour du crochet et se décoller de la cuve par endroit.
PainDeMie28 PainDeMie29
PainDeMie30 PainDeMie31
  • Avec une corne rabattre la pâte au centre de la cuve.
  • Couvrir avec un linge humide et laisser pousser la pâte pendant environ une heure. Il faut qu'elle double de volume.
PainDeMie32 PainDeMie33
PainDeMie34
  • Avec un pinceau, beurrer le moule et le couvercle du moule avec un peu de beurre fondu.
PainDeMie35 PainDeMie36
PainDeMie37
  • A l'aide de la corne faire glisser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné.

PainDeMie38

PainDeMie39
PainDeMie40 PainDeMie41
  • Rabattre la pâte sur elle même à plusieurs reprises tout en appuyant pour éliminer le gaz qu'elle contient.
PainDeMie45 PainDeMie46
  • Diviser le pâton en deux pour la pâte de la première recette pour obtenir environ 450 gr de pâte.
  • Travailler la pâte en lui donnant une forme rectangulaire de la taille du moule.
PainDeMie47 PainDeMie48
PainDeMie49 PainDeMie50
  • Mettre la pâte dans le moule.
  • Faire glisser le couvercle, le laisser entrouvert pour contrôler la pousse.
  • Laisser pousser à température ambiante, jusqu'à ce que la pâte atteigne les 3/4 de la hauteur du moule. Compter environ une heure.
  • Pendant la pousse placer une grille en bas du four et préchauffer le four à 200°
  • Refermer le couvercle et enfourner à 200° et baisser la température à 180°, laisser cuire environ 40 à 45 mn.
PainDeMie51 PainDeMie64
PainDeMie52 PainDeMie65
  • Démouler le pain de mie et le laisser refroidir sur grille.
  • Pour une utilisation plus aisée en cuisine, il est préférable de laisser rassir un peu le pain de mie qui sera plus facile à trancher ou tailler en croûtons.
  • A gauche la recette 1 et à droite la 2.
PainDeMie55.JPG PainDeMie80.JPG
PainDeMie62.JPG PainDeMie85
  • A gauche la recette 1 et à droite la 2.

__________

Partager cet article

7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 07:22

TarteChocolatFramboise41

Tarte tout chocolat... ou presque !

Que le temps passe vite, déjà quatre ans que j'ai créé mon blog ! Même si cette année j'ai pas mal de travail au lycée et donc moins de temps pour publier et pour m'en occuper, vous êtes de plus en plus nombreuses et nombreux à le consulter. Comme je l'ai déjà dit, l'année 2013 sera l'année du changement pour le blog. En effet, je vais devoir changer d'hébergeur car la nouvelle version d'Over-blog qui s'annonce ne me permettra pas de publier dans les mêmes conditions, c'est à dire en images et pas à pas.

BavaroisMunsterCremeCarotteCarvi113

Bavarois au Munster et crème de carottes au carvi...

Un grand merci à toutes et à tous pour votre fidélité, vos commentaires, vos messages et vos compliments !

__________

 

Partager cet article

4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 15:45

A0ClassificationPotagesSoupes01

Avec cet article je réponds à une question qui m'a été posée à plusieurs reprises.Par contre il me manque pas mal de photos pour illustrer mes propos. Je dois avouer que malgré les règles d'appellation du fait de la classification, je prends parfois certaines libertés quant à l'intitulé de mes soupes et potages.

__________

Les consommés ou potages clairs :

  • Les consommés ou potages dits clairs sont issus de la clarification d'une marmite de boeuf, d'un pot au feu, d'un bouillon de volaille, d'un fumet de poisson ou crustacé.
  • Ils peuvent être garnis de légumes taillés en brunoise, en julienne, levés à la cuillère, mais également de féculents (riz, petites pâtes, tapioca, perles du Japon).
  • On peut y ajouter des aliments protidiques comme des petites quenelles à base de farce mousseline, de la royale ou de la julienne de volaille.
  • Certains consommés peuvent être liés à la crème et/ou au jaune d'oeuf, comme le consommé Germiny, (lié aux jaunes d'oeuf, à la crème et additionné de chiffonnade d'oseille).
ConsommeQuenellesVolailMorilles38.JPG ConsommeQuenellesVolailMorilles32.JPG

__________

Les potages de légumes taillés :

  • Les potages de légumes taillés sont des potages qui ne sont pas mixés. Le liquide de mouillement est le plus souvent de l'eau, mais on peut également utiliser du consommé blanc ou du bouillon.
  • Les plus connus dans nos écoles sont le potage parisien (poireaux, pommes de terre) et le potage cultivateur qui se compose de plusieurs légumes taillés et de poitrine de porc salée taillée en lardons. Je me suis d'ailleurs inspiré du potage cultivateur pour la version ci-dessous.
SoupeLegumesConfit18.JPG SoupeLegumesConfit12.JPG

__________

Les potages purée de légumes frais :

  • Ce sont tous les potages à base de légumes frais qui sont mixés une fois les légumes cuits.
  • Ils sont la plupart du temps additionnés de crème.
  • Les plus connus sont les potages Parmentier qui est en fait le potage parisien, mixé et crémé et la potage julienne Darblay qui est un Parmentier additionné de julienne de légumes.
  • Il est à noter que le potage Parmentier est la base de nombreux potage purée de légumes frais.
PotageParmentier26.JPG PotageParmentier22.JPG
CremeVichyssoise08.JPG CremeVichyssoise21.JPG
PotageNavetFreneuse35.JPG PotageNavetFreneuse37.JPG
  • Potage Freneuse : base de Parmentier et navet, ici revisité avec des gésiers confits et une julienne de poireaux frite.

___________

Les potages purée de légumes secs :

  • Comme le nom l'indique, ce sont tous potages à base de légumes secs qui sont mixés une fois les légumes cuits.
  • Le plus célèbre est le potage Saint Germain à base de pois cassés. Parmi les plus ou moins connus, le potage Conti à base de lentilles et le potage Soissonnais à base de haricots blancs.
  • Généralement, ils se composent d'une garniture aromatique, des légumes secs qui donneront l'appellation du potage et sont mouillés à l'eau ou au fond blanc. On y ajoute presque toujours un bouquet garni, parfois de la poitrine ou de la couenne de porc.
PotageStGermain47.JPG PotageStGermain43.JPG

__________

Les crèmes et veloutés :

  • Les crèmes et veloutés sont des potages à base de roux blanc, de fond blanc de veau ou de volaille et du légume qui donnera l'appellation du potage.
  • On parle également de crèmes ou veloutés pour les potages à base de fumet de poisson ou de jus de cuisson de coquillages liés au roux blanc. Pour faire simple c'est comme une "béchamel très liquide" qui sera garnie de coquillages, de filets de poisson taillé en julienne, de petites quenelles de farce mousseline...
  • Idem pour les potages à base de fond blanc de volaille lié au roux blanc qui peuvent être garni de julienne ou brunoise de blanc de volaille, de petites quenelles de volaille, de julienne de légumes...
  • La différence entre l'appellation "crème ou velouté" c'est l'ajout ou non de jaunes d'oeufs en finition. Avec jaunes d'oeufs c'est un velouté, sans jaunes c'est une crème.
VelouteDubarry45.JPG VelouteDubarry46.JPG
CremeDieppoise53 CremeDieppoise65

__________

Les bisques de crustacés :

  • Ce sont les potages à base de fumet de crustacés lié classiquement au riz cuit ou à la crème de riz.
  • On procède globalement comme pour réaliser une sauce américaine.

__________

Les soupes et potages dits régionaux :

  • Ce sont les soupes et potages typiques de nos régions comme, la bouillabaisse, la cotriade, la garbure...

__________

Les soupes et potages typés asiatique :

  • Ça c'est pour me faire plaisir car j'aime bien m'essayer à la cuisine asiatique (au sens large). Attention je pratique au feeling et je ne garanti pas "l'authenticité" des recettes.
SoupeCrevettesAsaitique12.JPG SoupePouletNouillesCibouleGingembreCoriandre27.JPG

__________

Partager cet article

31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 07:52

SiropPunchageBabaSavarin18.JPG

Un sirop de punchage est un sirop plus ou moins léger qui va servir à imbiber des biscuits comme de la génoise entrant dans la composition d'entremets, mais aussi des pièces entières comme des baba, des savarins, des moelleux... Dans sa version la plus simple, il se compose d'eau, de sucre et d'un alcool. Pour certaines recettes il peut être personnalisé et aromatisé. Dans la majorité des cas, le sirop est utilisé froid avec un biscuit à imbiber froid également. Mais il est des cas où le sirop sera maintenu chaud et le biscuit froid ou le contraire.

__________

INGREDIENTS :

  • 0.500 L d'eau
  • 0.250 kg de sucre
  • 0.080 à 0.100 L d'alcool, comme le rhum ou le kirsh

Autres ingrédients possibles

  • Gousse de vanille et/ou autres épices : cannelle, badiane...
  • Zestes d'agrumes : citron et/ou orange
  • Arômes diverses comme de l'arôme café pour le moka

__________

MARCHE A SUIVRE :

La version simple :

GateauIles32 GateauIles33
GateauIles34
  • Réunir l'eau et le sucre dans un récipient de cuisson.
  • Porter à ébullition, remuer si besoin, le sucre doit être complètement dissout.
GateauIles35 GateauIles36
  • Réserver le sirop dans un récipient, laisser refroidir.
  • Une fois refroidi, ajouter le rhum.
GateauIles37 GateauIles38
GateauIles39 GateauIles40
  • Ici le biscuit sort du four et est imbibé encore chaud sur grille.
  • Pour imbiber un savarin de grande taille, on procédera de la même façon (sur grille), mais avec le sirop chaud et le savarin froid.
  • Pour un biscuit de faible épaisseur, il sera imbibé froid et au pinceau avec un sirop froid.
GateauIles66.JPG

Gâteau des îles de Lenôtre...

__________

La version personnalisée :

SiropPunchageBabaSavarin01 SiropPunchageBabaSavarin02
SiropPunchageBabaSavarin03
  • Réunir l'eau et le sucre dans un récipient de cuisson.
  • Avec un économe, prélever le zeste des agrumes et les ajouter au sirop.
SiropPunchageBabaSavarin04 SiropPunchageBabaSavarin05
SiropPunchageBabaSavarin06
  • Fendre en deux la gousse de vanille et gratter l'intérieur avec le dos d'un couteau pour récupérer les graines.
  • Ajouter la gousse de vanille fendue et les graines dans le sirop.
SiropPunchageBabaSavarin07 SiropPunchageBabaSavarin09
SiropPunchageBabaSavarin10 SiropPunchageBabaSavarin11
  • A feu modéré, porter le sirop à ébullition en remuant de temps en temps pour faciliter la dissolution du sucre.
  • Poursuivre l'ébullition quelques minutes à feu doux et à couvert pour éviter une trop forte évaporation.
SiropPunchageBabaSavarin12 SiropPunchageBabaSavarin13
  • Passer le sirop au chinois étamine.
SiropPunchageBabaSavarin14 SiropPunchageBabaSavarin15
  • Remettre le sirop dans le récipient de cuisson et le maintenir au chaud à feu doux.
  • Juste avant de l'utiliser ajouter l'alcool choisi.
  • Dans le cas d'une utilisation du sirop froid, le laisser refroidir et ajouter l'alcool.

Remarque :

  • Le fait d'ajouter l'alcool dans un sirop chaud, lui fait perdre une partie de son "taux d'alcool", c'est pour cela qu'il faut l'ajouter juste avant utilisation.
SiropPunchageBabaSavarin16 SiropPunchageBabaSavarin17
  • Ici le punchage d'un baba par immersion, sirop chaud et biscuit froid.

__________

 

Partager cet article

page hit counter

Le Sot L'y Laisse © CScrim
Tous droits réservés

Je suis abonné à :

Les blogs de collègues profs...

Les blogs que j'aime visiter...

Pour se cultiver...

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog