Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Navigation

  • : Le Sot L'y Laisse
  • : Mon blog s'adresse à tout le monde, amateurs de cuisine débutants ou confirmés, mais également à mes élèves et étudiants. On y trouve à la fois des techniques culinaires comme des recettes, des conseils, des astuces... faut fouiller !
  • Contact

Profil

  • CScrim
  • Professeur de cuisine, mon blog s'adresse à tout le monde, amateurs de cuisine et de pâtisserie, débutants ou confirmés, mais également à mes élèves. On y trouve des techniques culinaires comme des recettes, des conseils, des astuces...
  • Professeur de cuisine, mon blog s'adresse à tout le monde, amateurs de cuisine et de pâtisserie, débutants ou confirmés, mais également à mes élèves. On y trouve des techniques culinaires comme des recettes, des conseils, des astuces...

Contacter l'auteur

Rechercher

Visiteurs

   visiteuse(s) ou visiteur(s) en ce moment

Archives

8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 13:21

PateCroissantPChocoRaisins61bis

Aujourd'hui je vous propose de réaliser de la pâte à croissants qui peut également servir à réaliser des pains au chocolat ou des pains aux raisins. C'est la deuxième fois que je fais ce type de pâte, la première que j'avais fait ne comportait pas d'oeuf dans la détrempe. Avec de l'oeuf dans la détrempe on obtient des viennoiseries avec une texture légèrement briochée avec un feuilletage moins marqué. Sans oeuf dans la détrempe, on obtient des viennoiseries dont la texture rappelle plus le feuilletage classique et avec un feuilletage bien marqué. Je vais vous mettre les ingrédients pour les deux recettes car la technique reste la même. Par contre je n'ai pas de photos pour la pâte sans oeufs car je ne tenais pas de blog quand je l'avais fait...

__________

INGREDIENTS :

Pour 18 à 20 croissants Pour 9 à 10 croissants
Pâte détrempe avec oeuf Pâte détrempe sans oeuf
  • 0.500 kg de farine type 55
  • 0.010 kg de sel
  • 0.050 kg de sucre semoule
  • 0.250 kg de lait
  • 1 oeuf
  • 0.015 kg de levure
  • 0.210 kg de beurre
  • 0.250 kg de farine type 55
  • 0.005 kg de sel
  • 0.025 kg de sucre semoule
  • 0.150 L de lait
  • 0.010 kg de levure de boulanger
  • 0.125 kg de beurre

Remarque :

  • Pour la recette avec oeuf, le lait est bien à peser et non à mesurer.
  • La recette détrempe avec oeuf est tirée du livre "Le livre du boulanger", de J.Y. Guinard et Pierre Lesjean, aux éditions J. Lanore. Le recette détrempe sans oeuf est tirée du livre "La cuisine tradition et technique nouvelles", de E. Neirinck, J. Planche et J. Sylvestre, aux éditions Lanore.

__________

RECETTE :

Le pétrissage de la détrempe, à réaliser la veille :

PateCroissantPChocoRaisins01 PateCroissantPChocoRaisins03
PateCroissantPChocoRaisins04 PateCroissantPChocoRaisins05
  • Tamiser la farine,
  • Emietter la levure, la dissoudre dans 1/3 du lait tempéré.
PateCroissantPChocoRaisins06 PateCroissantPChocoRaisins07
PateCroissantPChocoRaisins08 PateCroissantPChocoRaisins09
  • Dans la cuve du batteur, mettre successivement la farine, le sucre, le sel, le restant du lait, l'oeuf et la levure délayée.
PateCroissantPChocoRaisins11 PateCroissantPChocoRaisins12

PateCroissantPChocoRaisins13

  • A l'aide du crochet et à vitesse modérée, pétrir la pâte.
PateCroissantPChocoRaisins14 PateCroissantPChocoRaisins15
PateCroissantPChocoRaisins16
  • A deux ou trois reprises, avec une maryse ou une corne, corner la pâte qui se trouve sur le crochet.
  • La pâte est pétrie lorsque qu'il n'y a plus de trace de farine dans le fond de la cuve et qu'elle a un aspect homogène.
PateCroissantPChocoRaisins17 PateCroissantPChocoRaisins18
  • Réserver la pâte dans une calotte ou un saladier, filmer et mettre au frigo pour la nuit.

Beurrer la détrempe :

PateCroissantPChocoRaisins19 PateCroissantPChocoRaisins20
PateCroissantPChocoRaisins22 PateCroissantPChocoRaisins23
  • Mettre le beurre sur une feuille de papier sulfurisé, replier le papier en laissant un espace entre le beurre et la pliure du papier.
  • A l'aide du rouleau, taper sur le beurre, le replier si besoin.

Remarques :

  • Cette opération a pour but d'assouplir le beurre sans pour autant trop le réchauffer, le but étant d'obtenir pour le beurre une consistance et une température identique à celle de la détrempe.
  • Il est important que la détrempe et le beurre soient de même consistance et température pour faciliter le tourage.
PateCroissantPChocoRaisins24 PateCroissantPChocoRaisins25
PateCroissantPChocoRaisins26
  • Plier le papier afin d'obtenir un carré.
PateCroissantPChocoRaisins27 PateCroissantPChocoRaisins28
  • Abaisser le beurre au rouleau sur une épaisseur d'environ 1.5 cm.

Remarque :

  • "Abaisser" signifie étaler.
PateCroissantPChocoRaisins29 PateCroissantPChocoRaisins30
  • A l'aide d'une corne décoller la détrempe.
  • Fleurer le plan de travail, y déposer la détrempe et la fleurer également.

Remarque :

  • "Fleurer" signifie saupoudrer de farine.
PateCroissantPChocoRaisins31 PateCroissantPChocoRaisins32
PateCroissantPChocoRaisins33
  • Abaisser la détrempe en cercle
PateCroissantPChocoRaisins34 PateCroissantPChocoRaisins35
  • Puis abaisser la détrempe de telle sorte à former un "carré" avec en son centre une épaisseur plus importante de pâte, là où l'on placer le beurre.
PateCroissantPChocoRaisins36 PateCroissantPChocoRaisins37
PateCroissantPChocoRaisins38 PateCroissantPChocoRaisins39
PateCroissantPChocoRaisins40 PateCroissantPChocoRaisins41 
  • Replier un des angles de la détrempe sur le beurre.
  • Pincer avec le doigt à l'angle de la pliure et rabattre le deuxième angle.
  • Finir de replier les deux derniers angles de la même façon.

Le tourage :

  • Pour cette recette les auteurs préconisent de donner à la pâte un tour simple, un tour double et à nouveau un tour simple.
  • Pour la recette de détrempe sans oeuf les auteurs préconisent trois tours simples.

Le 1er tour simple :

PateCroissantPChocoRaisins42 PateCroissantPChocoRaisins43
PateCroissantPChocoRaisins44
  • Fleurer le plan de travail, retourner le pâton et le fleurer également.
  • Pincer les extrémités du pâton et commencer à abaisser.
PateCroissantPChocoRaisins45 PateCroissantPChocoRaisins46
PateCroissantPChocoRaisins47 PateCroissantPChocoRaisins47bis
  • Abaisser le pâton en longueur de façon à obtenir une longueur trois fois supérieur à sa largeur.
  • Retourner le pâton, redonner un coup de rouleau (la pâte a tendance à se rétracter) et enlever l'excédent de farine avec la main (ou dans la profession une balayette à farine.

Remarques :

  • Abaisser en étant "souple" sur le rouleau, en appuyant sans excès et surtout de façon régulière pour éviter que le beurre ne transperce la détrempe.
  • Si le beurre venait à transpercer la détrempe, ajouter un peu de farine pour "colmater la brèche".
  • Cela peut venir d'une différence de consistance et/ou de température entre le beurre et la détrempe.
PateCroissantPChocoRaisins48 PateCroissantPChocoRaisins49
PateCroissantPChocoRaisins50 PateCroissantPChocoRaisins51
  • Replier la pâte sur un tiers de sa longueur, puis replier le dernier tiers sur le premier.
  • Réserver la pâte dans du papier film et avec le doigt faire une empreinte pour signifier que la pâte en est à un tour.
  • Laisser reposer la pâte au frais pendant 20 à 30 mn

Remarque :

  • Filmer la pâte permet d'éviter qu'elle se dessèche et donc qu'elle se craquelle en surface quand on l'abaissera par la suite pour lui donner deux autres tours simples.
  • Là on a donné "un tour simple" au feuilletage, donner des tours au feuilletage c'est ce qui permet à la pâte d'être feuilletée après cuisson puisque l'on va intercaler au fur et à mesure des couches de détrempe et des couches de beurre.

Le tour double :

PateCroissantPChocoRaisins52 PateCroissantPChocoRaisins53
PateCroissantPChocoRaisins54 PateCroissantPChocoRaisins55
  • Elargir le pâton si besoin et abaisser à nouveau.
PateCroissantPChocoRaisins56 PateCroissantPChocoRaisins57
PateCroissantPChocoRaisins58 PateCroissantPChocoRaisins59
  • Retourner le pâton et enlever l'excédent de farine comme précédemment.
  • Replier le pâton de part et d'autre à chaque extrémité et de le replier à nouveau.
  • Filmer la pâte et faire deux marques avec les doigts et réserver au frais pendant 20 à 30 mn

Remarque :

  • Laisser un espace entre les deux extrémités repliées pour éviter d'avoir un "bourrelet" de pâte au niveau de la pliure.

Deuxième tour simple :

PateCroissantPChocoRaisins60 PateCroissantPChocoRaisins60bis
  • Donner le deuxième et dernier tour simple.
  • Filmer et réserver au frais au moins 30 mn avant utilisation...

PateCroissantPChocoRaisins60ter

Croissant27

Croissants...


Partager cet article

commentaires

peky 27/07/2012 04:43


Bonjour,


j'ai suivi pusieurs fois les marches à suivre pour tourer le paton pour la pâte à croissants et je trouve que votre méthode est de loin la plus claire, mais cependant, j'éprouve des difficultés
pour trouver le bon moment à enfermer le beurre dans le pâton, d'habitude, je laisse le beurre à l'extérieur à température ambiante, pour qu'il ne soit pas trop dur à travailler, et quand je sors
le pâton du frigo, dois-je laisser aussi la pâton à température ambiante pour quil se ramolisse un peu???


 


Merci d'avance, j'ai écrit à plusieurs sites mais je n'ai jamais reçu aucune réponse , mais je tente quand même.

Messergaster 23/07/2011 22:27



Je cherchais une recette pour faire des croissants ou des pains au chocolat faits maison et j'ai commencé par jetter un coup d'oeil sur ton blog : j'étais sûre que tu j'aurais trouvé quelque
chose ! :) Ahhh, je ne sais pas si je vais m'y mettre dès demain, mais sache que dès que je teste, je vais me baser sur ta recette : je te dirai ce qu'il en est...



Amandine 20/07/2011 12:41



Bonjour,


j'adore votre site!! les images, les explications...tout y est. Pour la pâte feuilletée, peut on la congeler? si oui combien de temps? Et combien de temps peut on la garder au réfrigérateur??


 


Merci!



Ange 12/06/2011 18:01






Je reste admirative devant la réalisation de cette pâte feuilletée ! Tout autant que je l'étais quand je
regardais ma grand-mère en faire. Ca a l'air si simple comme ça. Mais je n’ai ni le temps ni le courage de me lancer…un jour peut-être ! En attendant, toutes les pâtes feuilletées
industrielles sont si décevantes, qu’il me prendra bien l’envie un jour d’en faire moi-même!!! Marre des tartes Raplapla. Vive la pâte brisée maison tellement plus simple.  



Rosedessables 15/04/2011 09:24



Magnifique ! et quand je pense que je m'y suis pas attelée encore ! je pense que ce sont les différents tours qui me bloquent sûrement et aussi le manque de
temps mais bon j'aime faire de la pâtisserie et je suis ravie de tomber sur le blog par l'intermédiaire d'Ambbre et des publication faite sur ma page d'accueil sur facebook. Bref
!


Je voulais savoir hormis la faire aussitôt. Peut-on la congéler et pour combien de  temps sans perdre toute sa fraîcheur ? Merci de la réponse. Je
vais voir l'étape des croissants et du pain au chocolat parmi vos recettes de viennoiserie.


Merci encore pour toutes ses étapes qui pour moi sont indispensable pour connaître les astuces et technique pour nous amateurs et débutants, comme
moi.



page hit counter

Le Sot L'y Laisse © CScrim
Tous droits réservés

Je suis abonné à :

Les blogs de collègues profs...

Les blogs que j'aime visiter...

Pour se cultiver...